Profitez du confinement pour effectuer l’entretien de vos flotteurs en hypalon par ZEPPELIN semi-rigide

Entretenir pour faire durer

L’entretien des flotteurs est un sujet récurrent sur les forums spécialisés : quel entretien courant ? Comment protéger mes flotteurs ? Doit on sur-gonfler ou sous-gonfler ? Comment hiverner ? Quelles précautions prendre ?

 » Sur le marché de l’occasion, constate François Penlaë, directeur de Zeppelin, on trouve des Zeppelin d’il y a 20 ans qui ont l’air neuf et il n’y a pas de hasard, ce sont des bateaux qui ont été bien entretenus. »

Les pratiques en matière d’entretien sont variables, elles dépendent surtout de l’utilisation du bateau. « Il n’y a pas d’entretien type, convient Mickaël Martineau, chef d’atelier chez Zeppelin. Pas besoin d’en faire plus que nécessaire, d’utiliser un produit agressif pour un simple nettoyage, par exemple. Il faut surtout inspecter régulièrement l’état des flotteurs et être vigilant, ne pas laisser un début de décollage ou de moisissure s’étendre. »

Les flotteurs Zeppelin sont fabriqués en néoprène hypalon Orca (Pennel & Flipo), un tissu garanti 5 ans. Avec un entretien adapté, leur durée de vie va bien au-delà, c’est un fait. Aussi, c’est avec le concours de notre fournisseur Orca et les retours d’expériences de propriétaires et de revendeurs que nous vous proposons un état des lieux des bonnes pratiques à suivre pour l’entretien des flotteurs en hypalon.

Nettoyer, rénover

Rincer les flotteur à l’eau claire après chaque sortie constitue la base d’un bon entretien. Ce nettoyage permet également de détecter les éventuelles rayures ou chocs liés à l’usage.

L’utilisation d’un détergent est conseillée au moins toutes les 3 à 4 sorties , Tout dépend, bien entendu de l’usage du bateau Un passionné de pêche passe plus de temps au nettoyage de son bateau qu’un plaisancier. Quel produit ? Dans tous les cas un détergent doux. Orca pour sa part valide l’utilisation du Newmagic.

Si vous souhaitez aller plus loin dans le nettoyage de votre flotteur hypalon, Orca a mis au point une gamme de trois produits. Ainsi,

  • Si vous souhaitez remettre en état un flotteur, acheté d’occasion par exemple, Orca préconise de le nettoyer d’abord au  Newmagic.
  • Si vous constatez des salissures importantes ou des moisissures – en sortie d’hivernage par exemple ou sur un bateau mal entretenu – , vous pouvez utiliser le Shumffex, chez Orca, mais attention, ce produit puissant ne doit être utilisé qu’en suivant précisément le mode d’emploi.
  • Enfin, pour raviver l’aspect brillant de vos flotteurs Zeppelin, Orca conseille le Gumemp (à utiliser sur des flotteurs propres).

Protéger les flotteurs

Protéger les flotteurs doit être un réflexe de bon sens dans la manipulation des accessoires à bord (hameçons, casiers,…), lors de l’amarrage, la mise sur remorque, etc. Attention aux cordages notamment.

Mais voici quelques préconisations Zeppelin :

  • Nous avons constaté qu’un flotteur sur-gonflé s’use moins vite qu’un flotteur sous-gonflé. Pas de risque d’explosion vis-à-vis du sur-gonflage car les flotteurs Zeppelin depuis 2011 sont équipés de valves spéciales, dites de surpression, qui permettent de compenser l’effet de pression, donc, allez-y, sur-gonflez ! Au pire la valve de surpression recrachera de l’air.
  • L’utilisation de pare-battage plats est un aussi un moyen de protéger les flotteurs. En effet, au contraire des part-battage classiques, les plats ne roulent sur le flotteur ; ils forment ainsi une protection efficace lors de l’amarrage du bateau.
  • Des renforts collés peuvent être posés aux endroits où les amarres raguent.

Stockage

Le bateau est stocké gonflé

  • Mettre le bateau à l’abri est la meilleure façon de le protéger ( la pièce doit être suffisamment aérée).
  • Si vous n’avez pas le moyen de l’abriter, mettez-le sous bâche, en veillant à ce que l’air circule sous la bâche et en évitant le contact direct avec les selleries ou le flotteur.
  • Le bateau doit être stocké l’avant relevé et le vide-vite ouvert pour évacuer l’ eau.
  • Inspectez régulièrement l’état de votre bateau sous bâche, enlever les déchets accumulés (feuilles, branchages, etc.) et ne tardez pas à intervenir en cas de moisissure. Le cas échéant, vous pouvez utiliser le Shumffex.
  • Vous pouvez pulvériser du lubrifiant WD40 dans les valves.

Réparer

Le grand nettoyage du bateau est l’occasion de procéder à une inspection rigoureuse des flotteurs pour évaluer la gravité des petits bobos apparus dans ou hors l’eau (rayures, salissures, tâches, moisissures, etc) et adapter la réponse en termes de réparation ou rénovation.

  • Ne laissez pas s’aggraver les amorces de décollé et arrachages, intervenez avec de la colle néoprène.
  • Si la réparation nécessite le collage d’une pièce d’hypalon, sachez que la qualité du collage dépend de l’environnent atmosphérique dans lequel il est réalisé : les conditions idéales de collage sont une température supérieure à 18° et une hygrométrie inférieure à 70%.
  • La bonne réalisation des collages nécessite une préparation méticuleuse. Alors, n’hésitez pas à nous la confier, c’est notre métier !

Pour toute autre question, n’hésitez pas à nous envoyer un message sur commercial@zeppelin.fr ou à vous rapprocher de votre revendeur.

Source : https://www.zeppelin.fr/conseils-pour-l-entretien-des-flotteurs/

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s